Portail famille

Accéder au portail famille

Le magazine

Accéder au bulletin municipal

Bruyères en vidéo

En vidéo

Tribunes

TRIBUNE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE : «DONNONS DES COULEURS À BRUYÈRES»

Chères Bruyéroises, chers Bruyérois, Nous nous étions engagés lors de notre élection en 2014 à porter un projet municipal, dont les actions sont conditionnées par une gestion rigoureuse du budget. Ceci demande un important travail, un engagement et une implication permanents des élus majoritaires et des agents municipaux qui nous accompagnent.

Lors du dernier Conseil municipal l’opposition a voté contre le budget 2018, qui pourtant a validé :

  • des impôts locaux non augmentés,
  • les investissements souhaités dans notre programme électoral avec :
    • l’ouverture de l’accueil-jeunes en septembre,
    • l ’accueil d’une crèche privée (ouverture en janvier 2019)
    • la construction d’un gymnase (dossier en cours),
    • une proposition d’accueil pour les professions libérales (choix de l’architecte prochainement).

Ce sont des investissements financiers, mais aussi humains.

Ainsi nous avons appris la cessation des activités du Comité des Fêtes que nous remercions pour avoir oeuvré toutes ces années en organisant des manifestations festives.

Nous avons toutefois souhaité que la fête de la Saint Didier ait lieu, et en attendant qu’une association prenne le relais, cette année son organisation a été assurée par des élus, des agents municipaux et des bénévoles, avec toutes les activités gratuites.

L’organisation c’est aussi 4 agents à plein temps pendant 4 jours (700 heures de travail) et un engagement financier avec 7 000 euros de subventions + 6 000 euros de matériel.

Pour le parc du château, l’investissement humain c’est aussi l’implication des maires-adjoints Joël Pérot, délégué à la création d’équipement publics, développement économique et commerce et Didier Préhu, délégué à l’aménagement du territoire et l’urbanisme, pour mettre en adéquation le désir d’activités humaines et l’environnement naturel à protéger. Cela a pris du temps, mais nous sommes heureux de voir enfin l’inauguration des chemins de randonnée en mai.
Nous poursuivons notre action pour la réalisation de nos engagements électoraux, bonne promenade à toutes et tous sur les chemins du parc du château…


TRIBUNE DE LA MINORITÉ MUNICIPALE : «BRUYÈRES-LE-CHÂTEL ENSEMBLE»

Ouverture du parc du château le 26 mai : oui mais …

4 ans après le rachat du château, nous pourrons enfin profiter de ce dernier mais ne rêvons pas, il ne sera ouvert que la journée du 26 mai pour fêter la Saint-Didier. Ensuite, l’ouverture se fera selon un planning défini pour des randonnées pédestres encadrées.
Nous sommes dubitatifs et nous ne comprenons pas les projets de la majorité municipale.

Les projets prévus :

5 ha campus Ter@tec et un hôtel,
3,96 ha destinés à des services de santé et culture,
2 ha dédiés à une promesse de vente à M. Pascal Fournier SARL IDF IMMO afin de réaliser une résidence de tourisme,
un pôle bien-être…

Ce qui a été investi à ce jour :
70 000 € pour la réhabilitation de la grange au bénéfice des Associations Lisière et Constellation, plusieurs milliers d’euros pour l’arrachage de barrières et la réfection de chemins.

Depuis 4 ans, à qui profite notre château ? Teratec, CdEA, Lisière et Constellation ? Quels bénéfices pour les Bruyérois ? Pourquoi ne pas favoriser les actions du comité des fêtes au sein du château ? D’autres communes profitent de leur patrimoine en organisant spectacles ou animations tout en faisant participer l’ensemble de la population. A quelques kilomètres la commune de Janvry, avec 600 habitants, arrive à dynamiser son village par des actions en collaboration avec citoyens et commerçants.

Comité des fêtes
Nous remercions vivement l’ensemble des membres du comité des fêtes, pour leur implication depuis 26 ans, dans l’organisation irréprochable des différents événements traditionnels de notre village. Nous regrettons fortement le manque de soutien financier et structurel. Aucun des maires adjoints n’a dénié se déplacer lors de sa réunion de clôture !

Centre-ville
« Notre commune est l’arbre qui permet aux oiseaux d’y faire leur nid, il lui faut racines, branchage et feuillage, car sans branche ni feuille ce n’est plus un arbre c’est une bûche. »
Lorsque l’on voit l’évolution du centre-ville, on se demande où sont les arbres, les nids, les racines, les branchages… dont vous parlez dans le dernier BM. Franchement, avec CdEA vous vendez du rêve aux nouveaux habitants : la ruralité proche de Paris et le télétravail. Malheureusement, nous constatons que notre ruralité disparaît jour après jour.

Portail famille

Accéder au portail famille

Le magazine

Accéder au bulletin municipal

Bruyères en vidéo

En vidéo