Portail famille

Accéder au portail famille

Le magazine

Accéder au bulletin municipal

Bruyères en vidéo

En vidéo

Tribunes

TRIBUNE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE : «DONNONS DES COULEURS À BRUYÈRES»

L’année 2017 sera, quoiqu’il arrive, une année synonyme de changements. Les résultats électoraux sont le signe que notre société, dans son ensemble, vit aussi une profonde mutation qui peut être salutaire ou nous placer au bord du gouffre.

De vieux modèles sont en train de périr. Nous prenons tous le risque d’une disparition ou d’un retour de la confiance et de l’espoir.

Dans ce contexte, nous restons convaincus que la commune a un rôle essentiel à jouer dans cette reconstruction et ce dépassement de la crise morale traversée par notre pays. La commune reste l’institution de base où chacun d’entre nous trouve la proximité qui lui convient et surtout les services publics nécessaires.

La commune n’est pas une collectivité virtuelle : les élus et les agents qui en assurent le quotidien sont connus, identifiés et au contact direct et permanent avec la population. Ce lien participe à un environnement qui semble simple et évident quand on y est habitué, et qui pourtant, aujourd’hui, est menacé.

Certains considèrent que la commune ne sert à rien, sinon à générer des dépenses inutiles pour l’État. La situation des communes ne cesse de s’aggraver depuis que l’on s’attaque à ses dotations. C’est la cohésion sociale, dont les communes sont le premier maillon, qui est menacée.

La commune c’est LE SERVICE PUBLIC DE PROXIMITÉ avec des écoles en bon état, un accueil périscolaire adapté en termes d’horaires et de tarifs, des activités sportives et culturelles accessibles pour tous, des situations sociales délicates à gérer rapidement et dans la discrétion, un soin tout particulier pour les plus âgés et bien d’autres actions encore qui ne sont pas prises en charge par ailleurs.

Tout cela constitue un tissu social qui permet d’échapper à l’indifférence et à l’anonymat. C’est notre mission et celle des agents qui, avec un sens du service public aigu et malgré des effectifs en baisse sont sur le pont jour après jour. Dans tous les services : entretien, voirie, espaces verts, animation, état civil, culture, affaires scolaires, associations, action sociale, sports, administration générale, travaux, il y a des femmes et des hommes que vous rencontrez, que vous connaissez et dont le métier est d’être «au service», de la population.

Vous pouvez compter sur la majorité municipale pour défendre la qualité de ce service.


TRIBUNE DE LA MINORITÉ MUNICIPALE : «BRUYÈRES-LE-CHÂTEL ENSEMBLE»

Opéra des écoles : Bravo !
Les enfants et les enseignants accompagnés de l’Opéra de Massy nous ont proposé un magnifique spectacle. Ce projet lancé par les enseignants en juillet 2016 n’a pas été de tout repos. En effet, cet opéra rassemblant 250 participants et au vu de la faible capacité de la salle BLC, les enseignants ont demandé l’accès au parc du château pour 500 personnes. A 15 jours de la représentation, sous prétexte d’une nouvelle recommandation de la préfecture (dont personne n’a eu connaissance), la mairie n’autorisait que 250 personnes. Un spectacle scolaire sans les parents ! Pourtant cette mesure n’a pas concerné la Saint-Didier ou les spectacles de la Lisière et Constellation… Un accord transitoire n’autorisant que 2 parents n’a pas convaincu et la raison l’a emporté, la restriction a été levée. Pourquoi le service d’ordre a-t-il été pris en charge par la caisse des écoles et non par la mairie (90€ x 4vigiles) ?

Rentrée 2017 : Suppression du goûter !
Seule réponse donnée lors du dernier conseil municipal : « trop compliqué à gérer ». Où est la complexité ? Le goûter ne sera plus distribué, pourtant il palliait un oubli possible et mettait les enfants sur un pied d’égalité et de partage. Imaginez un goûter au fond du cartable, la boisson tiède en fin de journée, etc… Les enfants de la garderie auront-ils le droit d’accéder au réfectoire pour prendre leur goûter ou devront-ils le faire assis dans la cour ? Avec des coûts de fonctionnement croissants et la refonte des quotients familiaux, certaines tranches voient leurs tarifs revus à la hausse. C’est une double peine pour certains parents : payer plus pour une prestation moindre !

Nouveau pôle éducatif : Stationnement catastrophique !
Pas de stationnement pour le personnel, seulement un dépose-minute pour les parents, tout ceci laisse présager un joli bazar dès la rentrée de septembre. Une nouvelle fois, l’année 2017/2018 sera marquée par l’absence de subvention de la mairie pour les classes transplantées. Un grand merci à l’équipe enseignante pour leur investissement dans la préparation de ce pôle éducatif. Bonne rentrée à tous et rendez-vous au forum des associations. Pour plus de détails sur nos articles www.bruyeresensemble.fr.

Portail famille

Accéder au portail famille

Le magazine

Accéder au bulletin municipal

Bruyères en vidéo

En vidéo